SURETE AEROPORTUAIRE : GREVE LEGITIME

, par udfo52

L’UD FO de Haute-Marne apporte son soutien sans faille à la grève déclenchée par les salariés de la sûreté aéroportuaire et du transport aérien et tout particulièrement aux sections et syndicats FO qui sont dans l’action.

C’est par la nécogation que doivent se régler les conflits. La grève, ultime réaction des salariés, est un moyen légal qui ne doit pas être remis en cause.

Ce mouvement de grève est une réponse légitime aux nombreux problèmes que rencontrent les salariés de ce secteur d’activité depuis de nombreuses années et qui ne trouvent aucune réponse concrète.

Depuis le début de l’année 2011 M. le Ministre MARIANI a été destinataire de deux rapports, dont un établi à son initiative. Le dernier en date, présenté à l’Assemblée Nationale le 13 décembre 2011, met en avant les difficultés à l’origine du mouvement en cours, à savoir notamment les salaires, les conditions de travail ainsi que la reconnaissance du statut des agents de sûreté.

Pour FO, ce n’est pas en resteignant le droit de grève que seront réglés les problèmes mais en faisant disparaître les causes. C’est en imposant aux donners d’ordre (Aéroports, Chambres consulaires et Compagnies aériennes) et aux employeurs du secteur une meilleure prise en compte des salariés de la sûreté aéroportuaire que l’on évitera des mouvements sociaux comme celui en cours.

L’UD FO condamne toute intervention des forces de l’ordre dans un conflit qui oppose des salariés à leur employeur.

Ne revenons pas aux périodes sombres de l’histoire de France où les forces de l’ordre venaient systématiquement à la rescousse des intérêts des employeurs.