SOS Femmes Accueil - Licenciement d’une déléguée du personnel refusé par l’inspection du travail

, par udfo52

L’UD FO dénonce depuis plus de deux ans les pratiques de harcèlement du directeur de SOS Femmes Accueil sur des salariées de l’association dont les déléguées du personnel. L’inspection du travail vient de refuser le licenciement de la déléguée du personnel titulaire au grand dam de la direction de l’association et de son président. C’est une première victoire pour les victimes et pour FO.

Dans son rapport du 14 mai 2013, longuement argumenté, l’inspecteur du travail refuse la demande de licenciement de Mme Lauzet, déléguée du personnel, que M. Lambert, directeur de l’association, considérait comme effectif avant même d’avoir la réponse de la DIRECCTE.

Mme Lauzet, qui avait exercé son droit de retrait le 27 février 2013 et était en arrêt maladie depuis, a repris son poste ce matin aux côtés d’un comptable intérimaire embauché pour la remplacer.

Mais le harcèlement ne s’est pas arrêté pour autant. Elle a déjà reçu, aujourd’hui 2 courriers recommandés du directeur dont un pour abandon de poste car ce dernier pensait qu’elle devait reprendre son travail le 15 mai 2013. Or, Mme Lauzet n’a eu connaissance de la décision de l’inspection du travail que par mail du 15 mai 2013 envoyé à 8 h 15.

La tragédie continue.

M. Lambert, par ailleurs, s’en prend maintenant au compagnon de Mme Lauzet qui est éducateur dans la même structure.

Faudra-t-il un "regrettable" accident pour qu’enfin les auteurs de ces faits scandaleux soient reconnus responsables et punis à la hauteur de la souffrance de leurs victimes.