PROTECTION SOCIALE au coeur des débats à l’UD FO 52

, par udfo52

Le 14 septembre 2012, la commission sociale de l’Union Départementale FO de Haute-Marne s’est réunie. La protection sociale était au coeur des débats.

Commission sociale UDFO52 du 14 septembre 2012

Patrick PRIVAT secrétaire confédéral FOEn présence de Patrick PRIVAT, secrétaire confédéral FO, les militants FO de la protection sociale ont dréssé le bilan de la situation des caisses de sécurité sociale (CAF, URSSAF et CPAM) de Haute-Marne.

Ils ont ensuite évoqué le dossier épineux de la médecine du travail avant d’aborder les dossiers d’actualité.

Le problème du logement social a été mis en exergue. Les bailleurs sociaux gèrent la misère. En Haute-Marne, aujourd’hui, on loge les gens dans de véritables taudis. Il existe encore des logements dont les sanitaires sont sur le palier. La baisse du pouvoir d’achat, les problèmes de chômage, les retraites de misère font que les demandeurs de logements sociaux n’ont pas les moyens d’assumer les loyers des logements neufs ou rénovés.

Les logements sociaux sont, à une très large majorité, attribués à des demandeurs d’emploi. Ces derniers cherchent un toit pour abriter leur famille et acceptent les logements aux loyers les plus bas, c’est à dire les taudis. Nous avons régressé de 100 ans !

Environ un tiers des loyers impayés concernent des logements occupés par des retraités. Ces derniers, contraints d’aider leurs enfants en difficulté, leurs parents placés dans des maisons de retraites, n’ont pas les moyens de faire face à toutes leurs dépenses contraintes.

Aujourd’hui, HAMARIS (HLM du Conseil Général) emploie 5 salariés chargés des relations sociales avec les locataires. Il y a 10 ans il n’y avait personne sur cette mission.

Le temps n’est plus à la discussion. Il faut changer de politique du logement !

Dominique Perchet, secrétaire générale de l’UD FO 52, évoquera ce dossier sensible du logement social lors de la Comité Confédéral National (parlement de la confédération FO) qui se réunira les 27 et 28 septembre 2012 à Rodez.

Autre dossier problématique évoqué lors de cette réunion : le transport des patients par les taxis indépendants qui fait l’objet de nombreux dossiers auprès de la Commission de Recours Amiable.

Des abus ont été constatés concernant la facturation. Certains taxis, qui transportent plusieurs patients au même endroit facturent plusieurs transports par exemple.

FO souhaite un renforcement des contrôles des taxis indépendants dans l’intérêt de la sécurité sociale et des salariés de ces entreprises de taxi qui sont trop souvent exploités.

Parmi les dossiers nationaux évoqués, ont été abordés notamment :
- la compétitivité/emploi ;
- le contrat génération ;
- le chômage partiel.

Enfin, dans l’optique de commencer à préparer les militants aux débats de 2013 sur les retraites, Dominique Perchet a souhaité comparer les différents régimes de retraite en pointant du doigt les dangers du régime unique par points (qui ne garantit que des prestations aléatoires et encourage à avoir recours aux assurances) et des comptes notionnels (système assurantiel basé sur l’espérance de vie et qui renie la solidarité).

FO s’opposera a toute réforme des retraites dite systémique visant à détuire notre système solidaire par répartition.