PETITE MOBILISATION HAUT-MARNAISE MAIS PARI REUSSI AU NIVEAU NATIONAL

, par udfo52

Le 5 mars 2013, veille du Conseil des Ministres, à l’appel de FO et de la CGT, les salariés de toute la France exprimaient leur refus de l’accord sur la compétitivité et la flexibilité.

Et si en Haute-Marne, les manifestants étaient peu nombreux, au niveau national la mobilisation a été une réussite. Les salariés du privé comme du public étaient plus de 200 000 à manifester sur l’ensemble du terriroire.

La mobilisation du 5 mars 2013 contre l’accord du 11 janvier 2013 "compétitivité et sécurisation de l’emploi" et sa transposition législative a été une réussite.

Mais ce n’est qu’une première étape d’une riposte qui doit être d’ampleur pour faire reculer le gouvernement et les parlementaires. FO va continuer à expliquer et convaincre que nous sommes dans une situation d’une redoutable gravité.

Les semaines à venir vont être décisives. Notre objectif ne doit pas être d’amender la loi en considérant qu’il est possible d’atténuer les conséquences néfastes de l’accord interprofessionnel Medef –Cfdt.

Un mauvais accord ne peut donner qu’une mauvaise loi !

C’est ce que la secrétaire générale de l’UD FO de Haute-Marne et le secrétaire de l’UL FO de Saint-Dizier ont déclaré à la représentante du Sous-Préfet de Saint-Dizier lors du dépôt de la motion.

Une seule revendication peut permettre de rassembler les travailleurs : le retrait du projet de loi.