24 JUIN 2009 - Mouvement de grève bien suivi à ALLEVARD REJNA de FRONVILLE

, par udfo52

Les salariés d’ALLEVARD REJNA, estimant les propositions de la direction faites lors de la première journée de NAO (négociation annuelle obligatoire) le 18 juin 2009 largement insuffisantes, se sont mis en grève à l’appel de FORCE OUVRIERE.

Le 24 juin 2009, à partir de 5 h 00 le personnel était en grève pour 24 heures reconductibles. 80 salariés ont répondu à cet appel. Un piquet de grève installé dès 5 h 00 du matin empêchait les camions de livraison de passer l’entrée de l’usine. Malgré les pressions de la direction, les appels téléphoniques répétés de Mme la directrice du Travail et de l’Emploi et la visite d’un huissier de justice, les camarades ont tenu bon estimant légitimes leurs revendications qui sont loin d’être utopiques :
- une augmentation générale des salaires d’au moins 1,3 % comme celle du SMIC ;
- pour la mutuelle, un taux d’appel au minimum de 50 % pour tous ;
- le dédommagement des déplacements pour tous les salariés d’ARA France.

Les salariés du site de Fronville sont les moins bien traités de tous les sites d’ARA France. Il est plus que normal que cette injustice soit supprimée.

Sous la pression, la direction a fait quelques propositions. Les salariés ont décidé après concertation de lever le barrage en milieu d’après-midi tout en poursuivant leur grève jusqu’à 5 h 00 le 25 juin 2009.

Ils espèrent que la direction d’ARA France a compris qu’ils étaient déterminés. Ils attendent la fin de la seconde journée de négociation programmée le 8 juillet 2009 pour décider de la suite de leur mouvement.