MANIFESTATION DES PERSONNELS DE L’HOPITAL DE CHAUMONT DU 10 SEPTEMBRE 2013

, par udfo52

Près de 150 personnels de l’hôpital de Chaumont ont répondu à l’appel de FO suivi par SUD pour s’opposer aux suppressions de postes et rejeter la politique d’austérité qui met à mal depuis des années les établissements publics de santé.

Lors du comité technique d’établissement du 6 septembre 2013, la direction de l’hôpital a annoncé encore 35 suppressions de poste d’ici la fin de l’année (CDD et départs en retraite non remplacés).

Tous les secteurs d’activité de l’hôpital sont concernés aujourd’hui, a expliqué Pascal MONGIN, secrétaire du syndicat FO de l’hôpital de Chaumont. "Les personnels ont accepté des réorganisations successives et aménagement d’horaires dans l’intérêt des patients. Si tout semble fonctionner normalement c’est grâce au sens du service public des agents. Mais tout à des limites. A force de tirer sur l’élastique, il va finir par péter !".

La politique d’austérité mise en oeuvre par les gouvernements successifs ayant pour but la baisse des déficits publics et la rentabilité met à mal les établissements publics de santé des départements comme le nôtre. Le cas de celui de Chaumont n’est pas unique. L’hôpital de Saint-Dizier ne se porte pas mieux.

Preuve que la situation de l’hôpital de Chaumont devient particulièrement inquiétante, c’est que des cadres ont osé venir rejoindre les manifestants.

Le Docteur SIMON, venu apporter son soutien aux salariés, a été applaudi. Ce même docteur avait accepté de rencontrer Jean-Claude MAILLY, secrétaire général confédéral de FORCE OUVRIERE, lors de la visite de l’hôpital en 2011. Il avait alors expliqué les difficultés qu’il rencontrait qui se résumaient à "travailler toujours plus pour gagner toujours moins".