Licenciement d’un employé de la ville de Saint-Dizier annulé par le Tribunal Administratif

, par udfo52

Par décision du 25 octobre 2012, le Tribunal Administratif a annulé la délibération du conseil municipal de Saint-Dizier qui actait le licenciement de Side-Ahmed Tourki. Une victoire pour Side-Adhmed et FO qui l’a aidé dans ses démarches juridiques.

Le 22 août 2011, le conseil municipal de Saint-Dizier votait la suppression du poste d’animateur occupé par Side-Adhmed Tourki sans avoir présenté le projet au Comité Technique Paritaire (l’équivalent du Comité d’entreprise dans le privé).

Side-Admed a été mis en surnombre pour un an et installé dans une salle de réunion sans travail. Il devait sortir et attendre dans le couloir à chaque fois qu’une réunion était organisée. Passé le délai d’un an, il a été licencié.

FO, qui demandait un reclassement, est intervenu à plusieurs reprises auprès du Député-Maire, M. Cornut-Gentil, sans succès. La Secrétaire Générale de l’UD FO, Dominique Perchet, a tenté de rencontrer également ce Monsieur qui a oublié le premier rendez-vous et était trop pris par les élections pour en fixer un second !

De guerre lasse, Side-Admed, aidé par FO, a déposé un dossier pour contester la décision du Conseil Municipal devant le Tribunal Administratif. Ce dernier a jugé sur la forme et a annulé la décision de la ville de Saint-Dizier.

Side-Admed a donc réintégré les effectifs de la collectivité locale et un nouveau poste lui a été proposé par le Secrétaire Général, contraint et forcé. Une preuve de plus que les combats perdus sont ceux que l’on n’a pas menés. Lorsqu’on est sûr de son bon droit, il n’y a aucune raison de baisser la tête et de subir.

Nous espérons que cette première victoire pésera dans le second dossier. En effet, Side-Admed a porté plainte contre la Ville de Saint-Dizier pour harcèlement moral.