Le leader de FO au chevet des hôpitaux haut-marnais

, par udfo52

Le 27 mai 2014, Jean-Claude MAILLY était en Haute-Marne pour soutenir les adhérents FO du département et notamment ceux des établissements de soin qui subissent de plein fouet la politique d’austérité des gouvernements successifs.

Le leader FO va régulièrement à la rencontre des adhérents afin de se rendre compte personnellement de la réalité économique et sociale. Il effectue au moins une fois par an un déplacement en Haute-Marne sur l’invitation de la secrétaire générale de l’UDFO 52.

Cette année, cette dernière a souhaité qu’il vienne soutenir les actions des militants des établissements de soin et notamment des hôpitaux de Saint-Dizier et de Chaumont bien mal en point.

Jean-Claude Mailly était accompagné pour l’occasion par Didier Bernus, secrétaire général de la Fédération FO des Services Publics et de Santé.

La délégation FO a été reçue, dans un premier temps, par le directeur de l’hôpital de Saint-Dizier et le président de la commission médicale d’établissemment (CME) qui a expliqué les problèmes graves que rencontraient aujourd’hui l’établissement. En effet, construit pour être l’établissement de référence du triangle Saint-Dizier-Bar-le-Duc et Vitry le nouvel hôpital devait travailler en étroite collaboration avec les 2 autres hôpitaux et recevoir des activités de ces derniers.

Malheureusement rien n’était formellement écrit. Les conflits politiques et les découpages administratifs ont donc balayé d’un revers de main les bonnes intentions, chacun défendant son pré carré. L’hôpital bragard est aujourd’hui surdimensionné et les coûts de fonctionnement et d’entretien beaucoup trop lourds. L’établissement est surendetté. Pour sortir du marasme, l’ARS souhaite un rapprochement public/privé avec la clinique François 1er, du groupe Courlancy, elle aussi en difficulté. Or, le projet présenté par la communauté médicale de la clinique est inacceptable car défavorisant l’hôpital public.

La délégation a pu ensuite visiter le pôle Femme/enfant.

Jean-Claude Mailly s’est engagé à évoquer le sujet avec la ministre de la santé afin d’attirer son attention sur la situation de l’hôpital bragard et lui demander de bien vouloir se rapprocher de l’ARS afin qu’une étude d’un rapprochement public-public avec les établissements du triangle soit lancée.

Par ailleurs, le dossier sensible de l’hôpital de Chaumont qui vient de perdre son service réanimation a également été au cœur des débats. Jean-Claude Mailly s’est également engagé à évoquer ce dossier avec Mme la Ministre Marisol Tourraine.

Après un agréable moment de convivialité passé avec les militants FO, Didier Bernus est intervenu sur les problèmes plus généraux que rencontrent aujourd’hui les établissements de santé partout en France.

Jean-Claude Mailly, quant à lui, a clos la journée en abordant les dossiers d’actualité.