LES LOCATAIRES DE CHAUMONT-HABITAT SE SONT EXPRIMES

, par udfo52

Force Ouvrière des Consommateurs a consulté l’ensemble des locataires de l’office de CHAUMONT HABITAT afin de recueillir leur avis sur les relations existantes avec leur propriétaire et éventuellement, leurs demandes d’amélioration de la qualité de leur logement. La synthèse de l’ensemble des réponses des locataires a été présentée à Mme le Maire de Chaumont, présidente de Chaumont habitat, le 3 avril dernier. Mme Christine GUILLEMY, ainsi que M. Jacky BOICHOT présent à cet entretien, se sont montrés fort intéressés par notre exposé dont vous trouverez ci-après le détail.

A L’analyse des questionnaires distribués au cour de l’été 2014 et qui ont été retournés à l’AFOC, il ressort que l’ensemble des locataires considèrent que les loyers et les charges sont trop élevés compte tenu de la vétusté du patrimoine de l’office. Ils souhaitent que des travaux de réparation soient entrepris dans quatre domaines :
- l’isolation
- les sanitaires
- le chauffage
- l’électricité

Stop aux courants d’air et au froid.

La majeure partie des locataires se plaignent que les fenêtres sont très anciennes et défectueuses, laissant passer l’air et le froid l’hiver. Ils demandent à ce que les fenêtres soient rapidement remplacées en privilégiant le double vitrage (ex Pagnol, Carnot…). Le remplacement des fenêtres assorti au changement des volets va évidemment limiter les déperditions de chaleur et en conséquence le montant des charges correspondantes (ex Val Barizien, Brossolette, …).

Les locataires estiment également que les moyens de chauffe ainsi que les convecteurs électriques sont anciens et méritent d’être remplacés (rue Général Giraud) chaufferie à remplacer (avenue Carnot, quartier la Rochotte) convecteurs électriques très anciens (+ de 10 ans).

Sanitaires obsolètes.

On note également qu’une grande partie des locataires considèrent que les installations sanitaires sont obsolètes. Afin de ne plus laisser couler l’eau pour obtenir de l’eau à bonne température pour prendre une douche, les locataires désirent que les robinets d’eau chaude et d’eau froide soient remplacés par des mitigeurs. De plus, ils réclament que les toilettes soient changées afin d’être équipés de chasse d’eau à double débit (ex Saint-Exupéry, Clos Gogenheim...).

Sécurité et incivilités.

Par ailleurs, certains locataires souffrent du manque de civilité de leurs voisins, et sont gênés par le bruit et le tapage (avenue Carnot, Val Barizien, Rue des Vergers, Fleming).

De plus certains locataires regrettent que les espaces verts soient mal entretenus, les feuilles d’automne non balayées, les haies non taillées, caniveaux bouchés, crottes de chiens (Lavoisier, rue Fleming, Rochotte…).

Enfin les installations électriques sont également anciennes et ne répondent plus aux normes actuellement en vigueur (ex La Rochotte…). Certains locataires aimeraient qu’un accès pour handicapés soit installé (Brossolette, rue Général Giraud…).

Mme GUILLEMY nous a informés que cette année trois audits ont été lancés portant respectivement sur l’accessibilité, l’énergie et l’amiante ; ils devraient être élaborés pour la rentrée prochaine.

A partir de ces études, une programmation, sur plusieurs années, de travaux touchant tant les aménagements extérieurs qu’intérieurs sera arrêtée ; ils devraient concerner la poursuite des travaux d’aménagement du Cavalier réalisés avec l’aide de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine ( ANRU ) et d’élargir le périmètre de l’ANRU au cœur du quartier de La Rochotte.