Jean-Claude MAILLY en Haute-Marne le 2 mars 2010

, par udfo52

Le 2 mars 2010, le secrétaire générale de la confédération FORCE OUVRIERE, Jean-Claude Mailly, était en Haute-Marne pour recontrer les adhérents FO dans les entreprises et recueillir leurs revendications.

Mardi 2 mars 2010, les militants et adhérents FO ont eu le plaisir d’accueillir Jean-Claude Mailly accompagné de Didier Porte (secrétaire confédéral chargé du secteur juridique et haut-marnais de surcroit) et de Frédéric Homez (secrétaire fédéral de la métallurgie).

Le programme de la journée était bien chargé : 9 h 30 - visite de l’entreprise Hachette et Driout à St-Dizier 11 h 30 - visite de l’hôpital local de Joinville 12 h 30 - recontre conviviale avec les militants FO à la salle des fêtes de Joinville 15 h 00 - visite de la société Eurenov à Chaumont 17 h 00 - étude des dossiers locaux à l’UD Visite de l’entreprise Hachette et Driout

Cette entreprise, créée en 1868 par l’arrière-arrière grand père du PDG, M. Robert-Dehault, emploie aujourd’hui plus de 400 salariés. Elle a mieux résisté à la crise grâce aux récents investissements et à la technicité des salariés. Aujourd’hui Hachette et Driout fabrique des pièces pour le stockage de gaz, le nucléaire, le désalement de l’eau de mer... Elle va même jusqu’à fournir la Chine.

La délégation a eu l’honneur d’être accueillie et guidée pendant toute la visite par M. Robert-Dehault accompagné de son fils Xavier. Le PDG, pour répondre à la demande de FO, a d’abord présenté l’ancienne usine avant de faire découvrir, avec fierté, la nouvelle unité. La délégation FO a pu ainsi mesurer l’amélioration des conditions de travail grâce à l’investissement audacieux de l’entreprise, certes au détriment du pouvoir d’achat de l’ensemble des salariés de l’usine puisque l’organisation du travail a été revue et le travail le week-end et de nuit supprimé. C’est d’ailleurs la raison par laquelle l’équipe syndicale FO de l’entreprise avait manifesté le jour de l’inauguration de la nouvelle unité. (FO a obtenur 34 % des voix lors des élections du personnel de février dernier).

Avant de se séparer Jean-Claude Mailly et M. Robert-Dehault se sont entendus sur l’incontournale nécessité de soutenir et développer l’industrie française. Le secrétaire général de la confédération FO en a profité pour rappeler les propositions de FO dans ce domaine.

Visite de l’hôpital de Joinville

La délégation FO a été reçu par M. Ollivier, maire de Joinville et président du conseil d’administration de l’hôpital de Joinville, accompagné de M. Pierre, le directeur de l’établissement.

Les délégués FO, Nathalie Cortinovis et Sandrine Druart-Roussel, ont exprimé leurs fortes inquiétudes concernant le devenir des hôpitaux haut-marnais et notamment ceux de Joinville et Wassy où ont été annoncés des suppressions de postes (10 et 14 postes de personnels soignants). Les hôpitaux subissent de plein fouet les conséquences de la nouvelle politique en matière de services publics et de santé. Les zones rurales sont encores plus touchées par cette politique. Bientôt, seuls les plus riches pourront se faire soigner et vivre dignement dans un établissement spécialisé. C’est les effets d’une politique libérale où le social et l’humain n’ont pas leur place et contre laquelle FO se bat depuis toujours.

M. le Maire de Joinville était ravi de pouvoir recevoir Jean-Claude Mailly en espérant que ce dernier l’aidera dans son combat pour sauver l’hôpital de Joinville. Jean-Claude Mailly, après s’être engagé publiquement à défendre le dossier qui lui sera transmis par la délégation FO de l’établissement, a pu visiter la maison de retraite et les travaux en cours qui visent à améliorer les conditions de vie des résidents.

A l’issue de cette visite, la délégation a rejoint les militants FO à la salle des fêtes de Joinville qui avait été mise gracieusement par la mairie à la disposition de l’organisation syndicale.

M. Ollivier, Maire de Joinville, accueille les militants FO.

Jean-Claude Mailly, après avoir rappelé les enjeux du dossier des retraites et invité les adhérents FO à se mobiliser fortement sur ce dossier crutial, s’est livré bien volontiers à une séance photo afin que chaque équipe syndicale puisse repartir avec un souvenir de cette journée particulière.

Jean-Claude Mailly et Frédéric Homez entourés des militants haut-marnais de la métallurgie.

Jean-Claude Mailly entouré des militants de établissements de santé haut-marnais.

Visite de l’entreprise EURENOV à Chaumont

La délégation a terminé son circuit par la visite de l’entreprise EURENOV (ex SNOM) qui emploie environ 140 salariés et où FO est ultra majoritaire. Ces derniers rénovent des moteurs de camions et de bateaux. Eurenov a souffert de la crise et a encore recours au chômage partiel.

Depuis le 1er mars, l’entreprise est sous contrôle total de Caterpillar ce qui inquiète fortement FO. Aujourd’hui les salariés chaumontais forment des salariés polonais afin que ces derniers puissent prendre le relai sur un atelier qui va être transféré en Pologne.

Avant de regagner Paris vers 18 h 30, la délégation s’est rendue à l’Union Départementale pour évoquer les dossiers locaux.