INDEMNISATION DU CHOMAGE PARTIEL A 75 % MINIMUM MAINTENUE

, par udfo52

Le bureau de l’Unédic a décidé de prolonger la convention de financement avec l’Etat relative à l’Activité Partielle de Longue Durée (APLD) jusqu’à ce que l’enveloppe initiale prévue soit entièrement consommée.

La convention relative à l’APLD permet une indemnisation du chômage partiel à hauteur de 75 % minimum. Elle devait prendre fin le 31 décembre 2009.

L’Unédic a donc accepté de prolonger le dispositif jusqu’à ce que l’enveloppe initiale soit entièrement consommée (150 millions d’€). Pour l’instant, moins de la moitié de cette somme a été réellement consommée. Pour être applicable, à compter du 01 janvier 2010, il convient que l’Unédic signe une nouvelle convention de financement avec l’Etat et que les textes correspondants soient publiés au journal officiel.