GREVE DES AGENTS DE L’HOPITAL PSYCHIATRIQUE DE HAUTE-MARNE

, par udfo52

Le 19 mai 2015, à l’appel de FO rejoint par CGT et CFDT, les personnels du Centre Hospitalier de la Haute-Marne étaient en grève pour s’opposer à la remise en cause des 35 h.

30 % des 800 salariés concernés étaient en grève ce 19 mai 2015 à Chaumont, Langres et Saint-Dizier.

Dans un souci d’économie, la direction de l’hôpital psychiatrique de Haute-Marne se sert une fois de plus de la masse salariale comme variable d’ajustement.

Depuis l’instauration es 35 heures à l’hôpital, la qualité des soins ne cesse de se détériorer. L’effectif minimum n’en est plus un. Il est devenu l’effectif journalier !!!

La charge de travail est la même mais répartie sur moins de personnes.

La direction voudrait une nouvelle organisation des horaires de travail à des fins d’économie budgétaire et, selon elle, pour apporter de l’équité entre tous les agents.

La majorité de salariés est en désaccord avec ce projet et affirme que les RTT leur permettent de se reprendre pour une meilleure prise en charge des patients. "On ne gère plus que l’urgence !!! Plus de temps pour le patient, alors qu’on sait qu’en psychiatrie le temps de présence et d’accompagnement du patient est primordial ; il sert à prévenir et gérer les crises. N’est-ce pas une cause de l’augmentation des accidents de travail ???"

De nouvelles dispositions réglementaires ont engagé la Santé Publique sur le chemin de la recherche du profit et des économies à tous prix. Contractualisation en masse, baisse des effectifs, mesures d’économie dans les hôpitaux, régression de la qualité des soins aux usagers !!!

Les personnels du centre hospitalier de la Haute-Marne refusent que l’hôpital public devienne une machine à moins dépenser plutôt qu’un lieu à mieux soigner.