FO LE CHAMEAU ENTRE EN RESISTANCE

, par udfo52

Les représentants FORCE OUVRIERE des Bottes Le Chameau de Châteauvillain sont déterminés à se battre jusqu’au bout. En relation régulière avec l’Union Départementale ils s’informent au mieux pour remplir leurs mandats dans les meilleures conditions dans l’intérêt de tous les salariés.

Lundi 19 avril 2010 le comité d’enteprise extraordinaire s’est réuni à Châteauvillain.

Le volet économique a été présenté. Les salariés, comme d’habitude, ont été stigmatisés et accusés d’être les seuls responsables de la situation.

"Quand on veut tuer son chien on l’accuse de la rage !"

Pour FO, le Groupe LAFUMA, depuis des années, refusent de rechercher les causes de l’absentéisme pour y remédier. Le travail manuel difficile et répétitif, le management par le stress, le départ de la direction vers le site de Normandie... tout a été orchestré pour arriver à cette situation.

Les représentants FO ont refusé d’aborder le volet social du dossier tant que l’expert comptable n’aura pas rendu son rapport. Ce devrait être fait lors du comité central d’entreprise qui se tiendra le 7 mai à Châteauvillain.

La situation est tendue. Les salariés sont sous pression depuis des mois.

L’individualisme commence à prendre le dessus même parmi certains représentants du personnel élus qui tentent de négocier seuls avec le Directeur de Ressources Humaines (coucou M. Durand !).

D’autres s’accrochent à de faux espoirs et confondent l’action syndicale avec l’action politique au point d’organiser une réunion des représentants du personnel dans l’enceinte de l’entreprise avec des partis politiques.

FO rappelle son attachement à la liberté et à l’indépendance syndicale. Elle ne participera pas à cette mascarade.

Que peut-on espérer aujourd’hui d’élus politiques qui n’ont rien pu faire depuis des années ?

Les salariés sont invités à préparer un comité d’accueil à M. JOFFARD, PDG du Groupe Lafuma, qui viendra assister au comité central d’entreprise le 7 mai.