Emploi des séniors - la priorité doit être l’emploi des jeunes et la reconnaissance de la pénibilité au travail

, par udfo52

Pour FORCE OUVRIERE la priorité, dans le cadre des négociations des accords concernant l’emploi des seniors, doit être l’emploi des jeunes et la reconnaissance de la pénibilité au travail afin que les seniors puissent prétendre à une retraite plus que méritée.

Parce que menacées de payer des amendes si elles ne négocient pas des accords concernant l’emploi des seniors les enteprises se hâtent de mener les négociations sur ce thème.

Dans le contexte économique actuel, les salariés dits « seniors » sont les premières victimes des plans de sauvegarde, de départs « volontaires » ou autres mesures de restructurations.

Les salariés « âgés » des entreprises haut-marnaises de la métallurgie, du bâtiment, de la grande distribution… que nous rencontrons n’aspirent qu’à une seule chose : la retraite. Et s’’ils restent au boulot ce n’est pas par choix mais par obligation financière.

Pour FO la prise en compte de la pénibilité au travail est indissociable de toutes négociations sur le travail des seniors. Il convient par ailleurs de maintenir les emplois déjà existants et mettre en place des mesures visant à établir des liens et une solidarité intergénérationnelle plutôt que d’opposer emploi des jeunes à l’emploi des seniors.

Aussi, dans le cadre des négociations concernant l’emploi des seniors, FO sera présente et force de propositions en faisant apparaître 3 points pour nous essentiels : 1. amélioration des conditions de travail et prévention des situations de pénibilité 2. aménagement des fins de carrière et de la transition entre activité et retraite 3. transmission des savoirs et des compétences, développement et valorisation du tutorat.