Elections dans les TPE - FO conforte sa 3ème place

, par udfo52

Les résultats des élections dans les TPE ont été publiés par le ministère du travail. Avec 17,33 %, soit 2 points de plus que la moyenne nationale, FO conforte sa 3ème place en Champagne-Ardenne.

Malgré ces bons résultats, FO dénonce les conditions matérielles déplorables dans lesquelles ont eu lieu ces élections et le coût qu’elles représentent. Seul 12,05 % des salariés champardennais ont voté (10,38 % pour la France entière). La parole était donnée pour la première fois aux salariés des très petites entreprises (- 11 salariés) non pas par respect pour les 4,5 millions de travailleurs qu’ils représentents mais pour éviter un contentieux sur le calcul de la représentativité syndicale. En effet, les textes initiaux ignoraient la parole de ces salariés. Aussi, lorsque FO a mis le doigt sur le problème, le gouvernement a trouvé une porte de sortie en organisant ces élections.

Pas d’information sur les chaînes de télévision ni dans la presse écrite, hormis la propagande syndicale. Des documents qui ne sont jamais arrivés chez leurs destinataires ou arrivés tardivement. Des incompatibilités informatiques empêchant de voter par internet.

Pour voter, il fallait être motivé !

Mais FO n’a pas attendu ces élections pour s’intéresser à ces salariés souvent isolés.L’UDFO de Haute-Marne résiste à la régionalisation en privilégiant la présence de proximité. Pour FO, il n’y a pas de différence entre un salarié d’une grande entreprise ou un salarié d’une très petite entreprise. Quand elle est sollicitée, elle répond toujours présente.