EURENOV Chaumont - DELOCALISATION ET CHOMAGE PARTIEL ANNONCES POUR 2010

, par udfo52

Chômage partiel et délocalisation font partie des "réjouissances" annoncées pour 2010 par la direction aux personnels d’EURENOV (ex SNOM) lors du comité d’entreprise (CE) exceptionnel du 19 novembre 2009.

Lors du CE exceptionnel du 19 novembre 2009, la direction d’EURENOV a annoncé pour 2010 :
- la délocalisation vers la Pologne de la chaîne de production des moteurs perlins série 400 ;
- 70 jours de chômage partiel prévisionnel pour le personnel "directe" (ouvriers de productions) soit 82 salariés sur environ 146 à l’effectif global de l’entreprise ;
- une rémunération du chômage partiel à 60 % sans possibilité de négociation.

La direction préfère avoir recours au chômage partiel qui allégera la masse salariale de 700000€ plutôt qu’un plan social de 24 salariés estimé à 600 000 €. Pardi ! C’est l’Etat (c’est à dire nous) et les salariés qui payeront indirectement cette délocalisation en permettant au groupe Caterpilar d’épargner 1 300 000 € en 2010 (700 000 € d’allégement de la masse salariale + 600000€ qu’il aurait dû dépenser pour le plan social).

En 2011, les 24 salariés en sursis travaillant actuellement sur la chaîne de production qui sera délocalisée en Pologne courant 2010 se retrouveront sans outil de travail et donc condamnés à être licenciés.

FORCE OUVRIERE
- dénonce ces méthodes terroristes d’une entreprise sans scrupule qui profite des aides de l’Etat dans le seul but d’engraisser ses actionnaires.

- exige des mesures de solidarité en refusant que seuls les ouvriers de production payent la note.

- s’oppose à la délocalisation projetée

- appelle les salariés d’EURENOV à débrayer lundi 23 novembre 2009 de 10 h 00 à 11 h 00 en signe de mécontentement et pour démontrer leur soutien aux délégués du personnel.