ETILAM - les salariés mobilisés pour défendre leur représentant

, par udfo52

Le 9 novembre 2009, les salariés d’ETILAM, à l’appel commun FO et CGT se sont mobilisés pour demander l’abandon de la procédure de licenciement lancée à l’encontre d’un représentant du personnel FORCE OUVRIERE.

Une délégation FO conduite par la secrétaire de l’UD composées de représentants FO de la métallurgie, de la fonction publique de l’Etat, de la Santé et des collectivités territoriales est venue soutenir les salariés d’ETILAM dans leur combat pour la justice et la défense du syndicalisme libre et indépendant qui dérange tant les patrons.

Afin de prouver leur soutien à leur représentant FO menacé de licenciement abusif les salariés d’ETILAM de St-Dizier ont débrayé largement (80 %) le 9 novembre 2009, jour où le comité d’enteprise était convoqué pour une réunion extraordinaire afin de se prononcer sur le licenciement d’un camarade FO.

Le représentant du 3ème collège, se mettant du côté de la direction, a voté pour. Le représentant CGT, étant malade, n’a pas participé au vote. FO a voté contre. CGC et CFDT, courageux, ont voté blanc, profitant bassement de l’occasion pour régler des comptes entre organisations syndicales sans prendre la mesure de l’enjeu.

En effet, si l’inspection du travail suit l’avis de la direction et du CE un salarié protégé sera licencié pour avoir trop bien défendu ses collègues et ainsi géner la direction. Cela encouragera les patrons à poursuivre le harcèlement mis en place depuis quelques semaines dans toutes les entreprises de la métallurgie contre les représentants du personnel FORCE OUVRIERE.