ETILAM : la direction s’entête par mépris

, par udfo52

Les salariés d’ETILAM, à l’appel de FO, sont en grève depuis 3 jours pour obtenir un supplément d’augmentation générale des salaires de 0,8 % afin d’être traités comme l’ensemble des salariés du groupe Arcelor Mittal.

La direction, jusqu’à maintenant, reste arqueboutée sur son refus de satisfaire la légitime revendication de ses salariés. Pour ces derniers, il s’agit d’une question de principe car les pertes enregistrées par l’entreprise à cause du mouvement de grève (qui dure depuis 3 jours) sont supérieures au montant que représente l’augmentation demandée.