ETILAM : LES SALARIES TRAHIS PAR LES DELEGUES CFDT ET CGC CORROMPUS

, par udfo52

Contre l’AVIS de plus de 90% du personnel et sans l’en avoir informé, les Délégués Syndicaux CFDT et CGC/CFE ont signé l’Accord Salarial 2012 le vendredi 20 janvier 2012 pour seulement :
- 0,6 % d’augmentation générale au 1er janvier 2012 « talon de 10,50 €/mois »
- 0,8 % d’augmentation individuelle concernant uniquement 50 % du personnel

Ce qui est INACCEPTABLE c’est que, la Direction n’a JAMAIS présenté à FO l’accord final à signer, pas plus qu’elle n’a indiqué officiellement une date butoir pour la signature. Tout c’est passé en catimini avec les Délégués Syndicaux CFDT, CGC/CFE et le RH M. Dominique HIRRAULT. C’est seulement hier, mercredi 25 janvier 2012, que la Direction a remis aux représentants FO l’accord officiel à signer.

Encore plus surprenant, c’est le comportement des Délégués Syndicaux CFDT et CGC/CFE qui, ayant signé cet accord le vendredi 20 janvier, se sont bien gardés d’en informer le personnel.

Nous l’avons appris seulement le mardi 24 janvier en début d’après-midi et nous en avons informé, dans la foulée le Personnel qui, autant surpris que nous, découvrait la traîtrise. Pire encore, le Délégué Syndical CFDT est allé jusqu’à faire croire aux salariés que les négociations étaient toujours en cours le mardi 24 janvier, 4 jours après qu’il ait signé l’accord.

Les leaders CFDT et CGC/CFE auraient-ils eu des intérêts personnels à signer cet accord, en laissant pour compte le reste des salariés d’ETILAM ? On peut facilement le croire car nos Délégués Force Ouvrière ont été approchés dans ce sens…

Désolé, mais la Prostitution n’est pas de mise à Force Ouvrière.

Les salariés d’ETILAM en ont marre de voir le pouvoir d’achat diminué d’année en année.

Ce n’est pas parce que deux Délégués Syndicaux CORROMPUS « CFDT et CGC/CFE » ont signé un accord en douce contre l’avis de l’ensemble du Personnel qu’il faut considérer cette Négociation Salariale terminée.

Les élus sont là pour répondre aux attentes des Salariés pas pour magouiller dans leur coin.

Ils sont déterminés à montrer à la Direction leur désaccord et réclament la REPRISE des Négociations Salariales avec des Augmentations de Salaire dignes de ce nom et cohérentes avec ce qui est donné dans le Groupe.

FORCE OUVRIERE appelle l’ensemble du Personnel d’ETILAM concerné à se mettre en GREVE le lundi 30 janvier à partir de 5 h 00.

Pour plus d’information vous trouverez ci-après le tract diffusé à ETILAM

2012_01_26_Tract_NAO _Etilam_FO