ETILAM - FO et CGT appellent au débrayage le lundi 9 novembre 2009 pour mettre fin aux licenciements abusifs et à la repression à outrance

, par udfo52

Suite à un incident mineur survenu le jeudi 17 septembre dernier à 21 h 15, la direction d’ETILAM a décidé de procéder au licenciement pur et simple d’un délégué du personnel FO, suppléant au CE et membre du CHSCT.

Depuis plusieurs mois les salariés d’ETILAM subissent quotidiennement les velléités de la Direction et de son encadrement enclins à mettre à bas tous les acquis :
- Dénonciation de l’accord 35 heures.
- Essai de remise en cause de la journée du 15 août.
- Diminution du temps d’habillage.
- Aucune augmentation générale des salaires.
- Aucune reconnaissance des compétences.
- Etc.… « la liste et malheureusement trop longue »

Non contente de conduire progressivement les salariés dans la précarité, la Direction renchérit en exerçant une répression constante sur le personnel qui, bien souvent, n’a pas les moyens de travailler correctement.

Tout est bon pour sanctionner les salariés, le but final étant de se débarrasser du personnel qui gène cette Direction bien décidée à asservir les salariés et ainsi faire des gains de productivité sur la masse salariale. Le licenciement « discutable » ces derniers mois de 3 ouvriers en est la preuve.

Aujourd’hui la répression de la direction atteint des sommets !!! Suite à un incident mineur survenu le jeudi 17 septembre dernier à 21 h 15, la direction d’ETILAM a décidé de procéder au licenciement pur et simple d’un délégué du personnel FO, suppléant au CE et membre du CHSCT.

Le comité d’entreprise donnera son avis le lundi 9 novembre 2009 à 14 h 30.

FO et CGT appellent les salariés à débrayer et leur donnent rendez-vous devant la salle de réunion à 14 h pour dénoncer les dérives dictatoriales de la direction et exiger l’annulation de la procédure de licenciement engagée contre notre camarade.