EHPAD HAUTE-MARNE PLUS MAL LOTIS QU’AILLEURS EN FRANCE

, par udfo52

FO, inquiète de la situation des EHPAD (Etablissements hospitaliers pour les personnes âgées dépendantes), a réuni ses structures concernées dans le cadre d’une conférence nationale pour la défense des EHPAD le 28 novembre 2017. Une délégation haut-marnaise a participé à cette rencontre et pu avoir la confirmation que la Haute-Marne était bien mal lotie.

Plus de 350 représentants FO des divers EHPAD publics et privés de toute la France étaient réunis le 28 novembre 2017 pour faire le point sur les problématiques du secteur, ce constat devant servir de base à l’élaboration de la plate-forme revendicative.

Nathalie Cortinovis (EHPAD de Joinville) conduisait la délégation haut-marnaise. Elle est intervenue à la tribune afin de décrire le quotidien des personnels et des résidents des EHPAD du département. Force est de constater que notre département se retrouve avec des ratios de personnels soignants par jour, auprès des résidents, qui sont bien inférieurs à ceux des autres départements. Ce que FO ne cesse de dénoncer depuis des années.

La situation générale est très tendue et la grogne du personnel soignant s’amplifie. Un sentiment d’insatisfaction du travail accompli et d’insécurité pour le personnel prédomine actuellement dans tous les établissements.

Par ailleurs, le gouvernement reste sourd aux revendications des personnels des EHPAD et n’a pas répondu à la demande de rendez-vous intersyndicale déposée dernièrement.

En conséquence, il est envisagé un appel à la mobilisation nationale au cours du 1er trimestre 2018. Parallèlement, des actions locales d’information des citoyens seront, une fois de plus organisées dans l’espoir que les principaux intéressés réagissent et se joignent aux personnels qui n’en peuvent plus.

FO déplore le manque de mobilisation de nos concitoyens qui envoie un message d’encouragement au gouvernement pour poursuivre sa politique ultra libérale qui ne profite qu’aux plus nantis.