DEBRAYAGE AU GEANT CASINO DE CHAUMONT (52)

, par udfo52

Les salariés du Géant Casino de Chaumont, à l’appel de FO, ont débrayé le 5 avril 2013 de 9 h 30 à 11 h 30 pour défendre leur pouvoir d’achat et dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail.

FO des magasins Géant Casino avait lancé dernièrement une pétition auprès des salariés pour revendiquer des augmentations de salaire et dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail. Cette pétition a connu un grand succès mais la direction est restée sourde aux revendications.

C’est pourquoi, il a été décidé de lancer un appel national à la mobilisation dans tous les hyper et super Géant Casino le 5 avril 2013. L’équipe syndicale FO de Chaumont a décidé de débrayer 2 heures.

Pour 19 €, les salariés se sont offert le luxe de crier leur mécontentement.

La directrice, au lieu de recevoir les représentants du personnel, a préféré insulter la déléguée syndicale FO en lui disant qu’elle était indigne du mandat qu’elle avait. Elle aurait dû la prévenir du débrayage afin qu’elle puisse s’organiser. (Encore une qui n’a rien compris au dialogue social et au rôle des syndicats !). Des tracts appelant à la mobilisation avaient pourtant été affichés et distribués à l’ensemble des salariés 2 jours avant.

50 % des personnels en service ont débrayé et se sont rassemblés devant le magasin. Ils ont distribué des tracts aux clients pour expliquer les raisons de leur mouvement :
- amélioration du pouvoir d’achat
- amélioration des conditions de travail.

Les clients qui ont tissé des liens particuliers avec les salariés ont été très compréhensifs et ont adressé des messages de soutien aux manifestants.

Beaucoup de salariés travaillent 30 h. Les départs en retraite ne sont pas remplacés. En 2012, se sont 12 emplois qui ont été supprimés. En 2013, une dizaine d’employés partiront à la retraite et risque de ne pas être remplacés. Les conditions de travail sont de plus en plus difficiles. Il n’y a plus de crédits pour réparer les caisses, le service clientèle a disparu, c’est la croix et la banière pour obtenir un trombonne ou un rouleau de scotch et les salariés doivent acheter leur tenue de travail, les CDD ne sont pas reconduits (la direction préfère exploiter les chômeurs qui viennent se "former" pendant 15 jours aux frais de Pôle Emploi ou accueillir des stagiaires, main d’oeuvre gratuite).

L’austérité sert de prétexte à l’exploitation des travailleurs !

Le Géant Casino de Chaumont, comme tous les hyper marchés du groupe perd de l’argent. L’équilibre financier au niveau du groupe est obtenu grace aux super marchés.

Les salariés dénoncent la stratégie commerciale mise en oeuvre qui conduit le magasin dans le mur.

Par ailleurs, le projet d’implantation d’une nouvelle enseigne commerciale sur le site de La Vendue ajoute du stress aux salariés qui craignent de perdre leur emploi.

Si la direction du Groupe refuse de répondre aux attentes des personnels, d’autres actions seront initiées.

La secrétaire générale de l’UD FO de Haute-Marne, le représentant des syndicats des personnels territoriaux de Haute-Marne, le secrétaire de l’union départementale FO des retraités, la représentante FO d’Autogrill de Noidant et le délégué syndical d’Eurénov de Chaumont sont venus les soutenir devant le magasin.