CONGRES CONFEDERAL FO à TOURS du 2 au 6 FEVRIER 2015

, par udfo52

Le congrès confédéral de FO s’est tenu à Tours du 2 au 6 février 2015. L’austérité et le recul social ont été au coeur des débats. Une journée de grève interpro a été décidée avec manifestations dont une sur Paris.

La délégation de l'UD FO 52 La délégation haut-marnaise

A l’issue du Congrès, Jean-Claude Mailly a été réélu pour 4 ans Secrétaire Général de la cgt-FORCE OUVRIERE. Dominique Perchet, secrétaire générale de l’UD FO de Haute-Marne, a été quant à elle élue pour un second mandat à la commission exécutive nationale.

Devant 3 000 délégués, Jean-Claude Mailly a ouvert le congrès national avec un discours de combat contre l’austérité et le recul social.

Les délégués se sont ensuite succédés à la tribune pour illustrer le discours du secrétaire général, féliciter le bureau confédéral pour le travail accompli, nuancer des prises de position ou proposer des actions revendicatives.

Une journée de grève interprofessionnelle avec manifestations dont une à Paris a été décidée. Jean-Claude Mailly a été mandaté pour prendre contact avec les autres organisations syndicales afin de mener cette action dans l’unité et lui donner toutes les chances de réussir.

La place des femmes dans l’organisation a également été évoquée. Sur ce sujet plusieurs militantes sont intervenues à la tribune dont Dominique Perchet, secrétaire générale de l’UD de Haute-Marne, dont la prise de parole à fait le buzz sur tous les médias.

Afin d’ouvrir la parole sur ce sujet tabou au sein de l’organisation syndicale, elle a osé rapporter des mots forts et crus prononcés par les militants hommes.

Intervention DP au congrès 2015

Sexisme et machisme ne concernent malheureusement pas seulement FORCE OUVRIERE. Ils sont le quotidien des femmes qui osent revendiquer des postes ou mandats à responsabilité. Pour la première fois au sein de l’organisation, la parole s’est déliée sur le sujet qui a été au cœur des discussions toute la semaine.

A FO, nous voulons faire évoluer les mentalités et les pratiques sans imposer des quotas. Tous les niveaux de l’organisation sont concernés et ont été invités à oeuvrer pour faciliter l’accès des femmes aux postes à responsabilités. Jean-Claude Mailly apporte sa pierre à l’édifice et montre l’exemple en présidant tous les congrès des Unions Départementales dont les secrétaires généraux sont des femmes.