3P en grève pour l’augmentation des salaires

, par udfo52

A l’issue de la 3ème journée de négociation (NAO) les salariés de 3P à Langres, à l’appel de FO, se sont mis en grève pour revendiquer des augmentations de salaires et réclamer un juste retour des efforts consentis ces dernières années.

La direction de 3P, qui promettait depuis 6 mois à ses salariés une participation aux bénéfices, a annoncé son refus de satisfaire les revendications portées par le délégué syndical FO, Patrice Deplanque.

Alors que le directeur est venu garer sur le parking de l’usine sa nouvelle Porche sous les yeux des salariés, la DRH de 3P annonçait à leurs représentant qu’il n’y aurait pas de participation aux bénéfices car la santé de l’entreprise ne le permettait pas et que l’augmentation des salaires serait limitée à 30 € brut par salarié alors que le syndicat demandait 50 € net.

Après la 3ème réunion de négociation, les avancées n’étant pas à la hauteur des attentes des salariés, ces derniers ont décidé de débrayer. Le mouvement a été bien suivi, y compris par les intérimaires et malgré les menaces de la DRH.

Il faut souligner que la provocation du directeur venu exhiber sa Porche au même moment a contribué à mettre le feu aux poudres.

Cela prouve bien que nos dirigeants (politiques et patrons) sont bien loin des préoccupations de leurs salariés et incapables de se mettre un instant à leur place. La fracture sociale est belle et bien une réalité.

Après 2 jours de grève, la direction a fait de nouvelles propositions. Les représentants FO consulteront les salariés lundi 2 juillet 2018 qui décideront à la majorité s’ils doivent signer ou non l’accord proposé.