3P - LA GREVE A PAYE

, par udfo52

Les salariés de 3P avaient engagé un bras de fer avec la direction afin d’obtenir une augmentation salariale digne de ce nom. La grève a payé. La direction et FO ont trouvé un compromis accepté par la majorité des salariés. L’accord sera signé lundi 16 juillet 2018 par le délégué syndical, Patrice Deplanque.

Après 3 jours de grève, les salariés de 3P ont réussi à faire fléchir la direction. Le délégué syndical FO, Patrice Deplanque, a su mener les négociations vers la victoire. Un compris acceptable a été trouvé et un accord sera signé le 16 juillet prochain actant :

- une augmentation brute mensuelle de 30 € ;
- une augmentation de la prime de transport et de la prime d’attaque de 1,3 % ;
- une prime exceptionnelle de 200 € en juillet ;
- l’intégration de la prime vacance (qui devait être purement supprimée en juillet 2019) en 3 fois : 50 % au 1/07/2018 (+ 23.33 €/mois), 25 % au 01/01/2019 ( + 13.33 €/mois) et le solde à partir du 01/07/2019 (+ 13.33 €/mois).

Enfin, la direction propose aux grévistes volontaires de faire des heures supplémentaires pour couvrir les pertes des salaires.

Une fois encore, la preuve est faite que l’unité dans le temps permet la satisfaction des revendications légitimes des travailleurs.

Bravo à toutes et tous ceux qui l’ont compris et n’ont pas fléchi face aux menaces insistantes et déplacées de la DRH. Chapeau aux intérimaires qui se sont joints au mouvement.