Logo Force Ouvrière
Confédération Générale du Travail Force Ouvrière
141, avenue du Maine - 75680 PARIS CEDEX 14
Tél.: 01 40 52 82 00 - Fax.: 01 40 52 82 02
Union Départementale FO 52 - Haute-Marne

4 rue Guyard
BP 168
52005 CHAUMONT CEDEX

Tél. : 03 25 03 09 51
Fax. : 03 25 32 68 14

Telex

  • Contactez-nous
  • Syndiquez-vous
  • Espace Militants








Imprimer Envoyer
APPEL A LA GREVE A L’IME de Brottes - AFFAIRE DE MALTRAITANCE

L’intersyndicale FO-CGT et CFDT de l’IME de Brottes a déposé un préavis de grève pour Vendredi 1er juin 2012 pour défendre les droits des enfants et soutenir les représentants du personnel qui subissent des pressions de la part de la direction après avoir dénoncé des faits de maltraitance.

Depuis quelques semaines, le Procureur de Chaumont est informé officiellement d’actes de maltraitance auxquels se serait livré le directeur-adjoint sur les enfants handicapés accueillis dans l’établissement.

L’enquête est en cours et le directeur-adjoint concerné a été mis à pied en attendant d’être licencié pour faute grave.

Or, vendredi 25 mai 2012, le directeur de l’Etablissement a annoncé à l’ensemble du personnel que son directeur adjoint réintégrait ses fonctions mardi 29 mai 2012 pour défaut de procédure. Le directeur adjoint, président le CHS-CT à la place du directeur, serait un salarié procédé et, à ce titre, sa mise à pied aurait dû faire l’objet d’un avis de l’inspection du travail. Ces arguments sont totalement faux.

Par ailleurs, le délégué syndical CGT, qui fait partie des salariés qui ont dénoncé les violences du directeur adjoint, est convoqué pour un entretien préalable pouvant aller jusqu’au licenciement vendredi 1er juin à 10 h.

Afin que l’affaire ne s’étouffe pas sous les manoeuvres de la direction, FO appelle les salariés, professionnels, parents et citoyens plus largement, à se joindre au rassemblement devant l’IME de Brottes, rue de le quellemèle à Brottes, vendredi 1er juin 2012, de 10 h 00 à 11 h 00.

FO rappelle que les éducateurs et salariés qui auraient été présents et témoins d’un cas de maltraitance doivent obligatoirement le dénoncer. Ne pas le faire, c’est prendre le risque d’être accusé de complicité. Toute personne qui a déclaré un fait de maltraitance est protégée par l’article 40 du code pénal.

POUR LA DEFENSE DES DROITS DES ENFANTS

POUR LA DEFENSE DES SALARIES ET LEURS REPRESENTANTS QUI ONT OSE DIRE LA VERITE

TOUS DEVANT L’IME DE BROTTES, RUE QUELLEMELE

VENDREDI 1ER JUIN 2012 de 10 H 00 à 11 H 00.





Totale de visites pour cet article : 3793

Union Départementale FO 52 - Haute-Marne

4 rue Guyard
BP 168
52005 CHAUMONT CEDEX
Tél. : 03 25 03 09 51
Fax. : 03 25 32 68 14